Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 07:58

Philippe Martinez rencontre les députés France Insoumise et PCF. A condition qu'il ne rencontre pas ensuite les marcheurs ou le PS, c'est comprendre que le code du travail n'est pas une affaire syndicale mais une affaire politique, résultat d'un rapport de forces entre les partis du fric et le rassemblement de l'humain d'abord. Sinon ce serait perpétuer la séparation syndicalisme et politique de la charte d'Amiens devenue obsolète et ne pas se souvenir que  c'est le PS au pouvoir précédemment qui a fait la loi El Khomri antichambre des ordonnances, et placé Macron en orbite. Cela ne contredit pas l'indépendance nécessaire. La CGT ne doit être à la remorque de personne, pas plus que les autres syndicats.

  A contrario  les arguments de Jean Luc Mélenchon pour justifier la cassure   archaïque (un 12 février syndical, un 23 février politique)  laissent pantois. "Nous avons des inscrits CGT,FO,CFDT". Donc il n'est pas possible de s'inscrire pleinement   dans le 12. Ce serait trahir les adhérents  faisant partie des autres syndicats.

   Notre conception  est au rebours : un adhérent de la CFDT, de la CGC ou de la CFTC ou n'adhérant nulle part est avant tout un salarié victime de la casse de la protection sociale. Il a  toute sa place le 12 septembre et aussi le 23 et dans n'importe quelle initiative de lutte, même si son organisation n'est pas partie prenante. C'est sur des objectifs qu'on se fédère, non sur des étiquettes. Bien des sections ou des adhérents  FO, CGC ou CFDT qui participeront le 12 l'ont parfaitement compris.

   Heureusement cela n'empêchera pas le rassemblement au bout du compte. Mais il est des obstacles qui restent à franchir dans les têtes pour aller jusqu'à la victoire.

 Henri Ausseil.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans social rassemblement
commenter cet article
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 04:58

Selon l'AFP "Donald Trump a accepté d’accroître la dette publique des États-Unis jusqu’au 15 décembre en vue d’avancer l’aide financière pour les sinistrés de l’ouragan Harvey. Ce faisant, le Président espère éviter un défaut dans trois mois.

La dette des États-Unis est à l'heure actuelle de 19.800 milliards de dollars.".

   Les Etats-Unis sont le pays le plus riche du monde. Mais comme ceux qui ont de l'argent ne paient pas d'impôt  leur Etat est le plus pauvre du monde puisqu'il est , de loin, le plus endetté. Cet Etat n'a pas la capacité de faire face à une catastrophe. On l'a déjà vu avec la Nouvelle Orléans et Katrina. Rebelote avec Harvey. Si le Congrès refuse de déplafonner (c'est à dire d'augmenter la dette qui dépasse déjà les proportions que les Etats Unis et leurs clones  refusent par exemple à la Grèce eu égard au PNB) LES USA SERONT EN FAILLITE, l'Etat n'étant plus en mesure de payer les créanciers.

  Des solutions seront trouvées , n'en doutons pas. Mais on voit bien que le système est au bout du rouleau, comme Louis XVI incapable de payer la guerre d'Amérique  dans une France très riche ou déjà ceux qui avaient l'argent ne payaient pas d'impôt. La coïncidence est troublante, les causes étant les mêmes : les privilèges d'un autre temps  et les dépenses militaires insensées  forment un cocktail explosif.

  Voici les chiffres pour la Grèce et les USA  avec le ratio  de la dette par habitant

    Grèce   312 milliards de dette      10,75 millions d'habitants    29 euros par habitant

    USA      19800  milliards    327 106 323   habitants                  60,5 dollars par habitant.

 Les USA sont donc  presque deux fois plus endettés l'euro valant plus que le dollar.. C'est la vérité toute nue , que vous ne trouverez nulle part , le  calcul par rapport au PNB servant à   brouiller les cartes. Faites vous même les calculs pour tous les pays, vous serez édifié(e).

 

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans international économie
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 09:45

Le PS bat le défunt parti radical  dont les motions de congrès avaient la capacité de concilier les points du vue du mouton , du loup, du berger, du vétérinaire et de l'office du tourisme  dans une synthèse constructive.

 Il est clairement dans l'opposition à Philippe mais appelle à ne pas voter contre la confiance.  Il soutient la journée du 12 septembre mais  la place des socialistes n'est pas dans la rue.

  La conclusion à tirer  de cet équilibre qui vire  à droite  comme les automobiles mal entretenues  , c'est que les accords de sommet avec  Nouvelle Gauche sont du temps perdu. C'est aux électeurs socialistes qu'il faut s'adresser et non aux Etats- Majors.

  Henri Ausseil

Repost 0
Published by PCF Littoral
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 09:05

Aux dernières nouvelles la CGT, SUD,la FSU, FO et même la CFDT (qui est déçue)  la CGC (qui envisage de manifester) et l'UNSA  (qui s'interroge) sont contre.

  Mais Macron a plusieurs  alliés , la puissante CFTC dont on n'entend parler qu'à cette occasion, et le  seigneur MEDEF et ses vassaux.  Les syndicats  de salariés ne sont pas unanimes , les syndicats du patronat oui . Et on peut constater " l'isolement " de la CGT comme l'affirment des journalistes  gras et bien nourris (voir la fable de La Fontaine le loup et le chien.)

 C'est donc du 50-50 en nov langue et même un léger avantage au patronat  et à Macron comme on dit en statistique orientée.  En nombre de Français et de Françaises c'est différent.

  Rendez-vous le 12 septembre ... et plus tard aussi.  Les ordonnances de Charles X en 1830 (c'est vieux) n'ont pas eu l'effet escompté. L'Ultra Roi a dû  prendre sa retraite. Un exemple à méditer.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans politique social
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 08:49

Le juge israélien a  refusé la rétention administrative.  Donc Hamouri n'est coupable de rien. Mais il reste en prison parce que lors de sa précédente détention on lui avait fait "cadeau" de trois mois.

  Réfléchissons à ce tour de force juridique. En droit un sursis tombe lorsqu'une nouvelle infraction est commise. Ici il n'y a pas eu d'infraction mais le sursis tombe quand même.

   Autre tour de force. Hollande a demandé des comptes au Mexique et à l'Indonésie parce que des Françaises  présumées trafiquantes de drogue étaient emprisonnées. Hamouri n'est pas un trafiquant présumé et fait son métier d'avocat à Jérusalem, il n'est accusé de rien, il est en prison et Macron ne dit rien. Macron intervient  pourtant lorsqu'un journaliste  est emprisonné en Turquie parce qu'il fait son métier.

    L'émotion suscitée en France, bien au delà des rangs du PCF explique les atermoiements de l'état colonial.  Mais ces droits de l'homme  à géométrie variable ont de quoi inquiéter.

   

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans international politique PCF
commenter cet article
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 09:33

Valérie Pécresse Républicaine (le parti) pur jus a déclaré à France Inter  que les Ordonnances étaient dans le programme des Républicains. Pour notre part nous n'en avons jamais douté. Il n'y a plus qu'un seul parti du fric , même si la multiplicité des sigles persiste, destinée à nous  enfumer.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans politique
commenter cet article
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 06:07

La petite musique des chiens de garde se fait entendre.  Le 12 septembre "Macron jaugera l'opinion des Français sur ses réformes".

 Derrière la neutralité apparente de la formule se cache un calcul  évident. Une journée "organisée par la CGT" (Sud n'est même pas cité), boudée par la France insoumise et FO sera un demi succès ou un demi échec selon le pont de vue. La conclusion sera :" Macron a une majorité pour lui."

  Ne serait-ce que pour ça, il est de notre devoir de faire de cette journée un succès éclatant,

En même temps nous devons avoir conscience que le meilleur allié de Macron, ce sont nos propres insuffisances, théoriques d'abord. Au stade actuel du capitalisme, les vieilles recettes ne marchent plus. Il ne cèdera rien car il ne PEUT rien céder. La rente à 15% pour les actionnaires est le seul horizon possible.  Et il va faire de plus en plus de victimes et de dégâts, non par méchanceté mais parce qu'il s'agit de sa survie.

 Se diviser c'est faire perpétuellement élire Macron ou ses successeurs "par défaut". Si tout le monde le comprend nous serons invincibles.

   Alors tous au Peyrou à 10H 30  mardi !

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans rassemblement
commenter cet article
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 09:41

Depuis quelques siècles les ambassades sont des morceaux de territoire du pays  qu'elles représentent , jouissant de l'immunité diplomatique. C'est la base de cet exercice compliqué qu'est la diplomatie.

  Les Etats Unis viennent de perquisitionner (en employant la force) les locaux diplomatiques russes  . Nous nous garderons de prendre parti dans cette escalade de je t'aime moins non plus.

  Par contre la traduction de l'évènement  par l'AFP crée un nouveau droit international et ouvre d'apocalyptiques horizons.. Il s'agit d'une inspection. Donc  puisqu'un pays peut "inspecter" une ambassade et donc le courrier diplomatique , l'immunité diplomatique  n'a plus de sens. Nous vivons une période formidable . Les chefs d'état vont dialoguer par internet.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans actu international
commenter cet article
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 09:26

Maurice Ulrich dans un billet ironique pose un problème de fond.

 Dans la nov langue macronienne le nouveau gouvernement est révolutionnaire. Avec beaucoup de courage il pourfend les privilèges des syndicats, des salariés,des bénéficiaires de l'APL, des emplois aidés. Il libère les patrons et le CAC 40 de leurs chaînes. C'est la rentrée des choix de classe.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans politique
commenter cet article
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 09:00

Pour le détail consultez l'Huma du 4 septembre. Les autres médias (sauf ceux qui s'adressent spécifiquement aux rentiers) étant beaucoup plus discrets, allez savoir pourquoi.  Dans le même temps nous apprenons que Macron veut prêter 400 millions à la Syrie, non pour l'aider mais pour réserver les chantiers de reconstruction à Bouygues ou Eiffage.

   Rappelons le principe du libéralisme : prendre l'argent dans notre poche et gonfler les profits des actionnaires  du CAC 40. Une preuve de plus

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans économie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens