Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 08:08
La grande scène
La grande scène

La grande scène

La presse bien pensante a retenu quelques paroles visant Mélenchon. Les 550 000 participants, au contraire, y ont vu un fantastique outil de rassemblement

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans actu rassemblement presse
commenter cet article
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 06:25
D'après le Travailleur Catalan

D'après le Travailleur Catalan

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans actu
commenter cet article
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 05:50

"Plus d'un Français sur deux (53%) estiment que la politique économique de l'exécutif bénéficie "aux plus aisés", selon un sondage réalisé par Viavoice et publié lundi par Libération. 

A la question de savoir qui "la politique économique du président de la République et du gouvernement vise à aider en priorité", 53% des sondés ont répondu, "les catégories les plus aisées", 12%, "les classes moyennes", 11% "les catégories populaires".

43% estiment que la politique économique du gouvernement est actuellement de "droite", 31% la juge "équilibrée entre droite et gauche" et 6% "de gauche".

Concernant la réforme du Code du travail, 68% des personnes interrogées estiment que "la réforme favorisera les licenciements" et 65% pensent qu'elle "affaiblira le rôle des syndicats". Pour 60% d'entre elles, la réforme va "accroître la précarité des salariés".

Les sondés, à 55%, jugent aujourd'hui le droit du travail "pas assez protecteur". "Un pourcentage en progression de sept points en deux ans", relève Libération."

De quoi méditer sur la différence avec les résultats électoraux de la gauche. Une large majorité des Français a parfaitement compris. Allons nous le comprendre nous mêmes  et abandonner  la  stratégie  du rétrécissement  ? La totalité du sondage disponible sur internet est tout aussi  intéressante , et nous vous engageons à la consulter , car elle révèle des obstacles  persistants dans les têtes,  qu'il faudra surmonter. Rien n'est simple.

 

 

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans politique rassemblement
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 07:24
 
INVITATION
 
Vous êtes invités
Vendredi 22 Septembre à 20h
Maison Pour Tous Frédéric Chopin (Beaux Arts)
Pour une réunion d'information sur LA GRAINE, la Monnaie Locale Complémentaire de la région de Montpellier.
 
Cette réunion sera l'occasion de vous présenter LA GRAINE, les valeurs qu'elle défend, l'état d'avancement du projet et ses prochaines étapes.
L'objectif est avant tout de créer un échange entre le collectif portant le projet et les participants à la réunion.
 
Alors que vous soyez adhérents, accepteurs, sympathisants ou simplement curieux, venez nous rencontrer !
 
Pour nous contacter : contact@adesl.net
Repost 0
Published by PCF Littoral - dans économie communes
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 07:21

 

Bonjour (à ceux qui liront...)
Lors de notre dernière réunion, j'ai fait part de mon désarroi suite surtout aux élections législatives : l'impression d'avoir été floué, en partie du fait de la FI.. Lors de cette réunion (où nous n'étions que 20, ce qui me confirme un certain malaise chez pas mal d'autres !), il a été dit aussi que les élections, ça fout le B..., mais que nous allions avoir une période de 3 ans ou plus sans élections, pour pouvoir se remettre au boulot sérieusement.

Là-dessus, je suis bien d'accord. Mais en fait, ce qui me gêne en même temps, c'est : que faire ?

Notre groupe s'est constitué depuis déjà un bout de temps sur une zone correspondant au système électoral du moment : canton, circonscription législative...

Ce périmètre a évolué au fil du temps et des réformes. Il est peut-être encore pertinent au moment des élections législatives (mais avec quelles difficultés, comme nous l'avons vu cette année !). Est-il encore valable en dehors ? Nous nous adaptons à un périmètre complètement artificiel, et il me semble que nous dépensons beaucoup d'énergie (surtout les animateurs, pas tellement moi) ne serait-ce que pour continuer à exister.
Pour moi, cette structure floue a pour avenir de disparaître. Mais pas n'importe comment.

 

Où sont les enjeux de pouvoir actuellement ?
Au plus haut niveau, celui de l'Etat, et localement là où il est le plus fort et le plus influent sur notre vie quotidienne : la Métropole.
Sur les luttes nationales, nous sommes tous plus ou moins impliqués dans des organisations ou des luttes qui se rejoignent globalement.
Du côté de la Métropole, il me semble que c'est là qu'il faut s'orienter : notre équipe devrait oeuvrer au développement d'un vrai "front anti-Saurel", pour ensuite se fondre dedans, aux côtés de tous ceux qui ne supportent pas la politique macronienne au niveau local.
Voilà où m'ont mené mes réflexions de ces derniers jours. Je souhaite créer un débat à partir de ça, et peut-être que ça débouche concrètement (de toute façon, je ne suis pas au courant de tout ce qui se passe au niveau de la Métropole : s'il existe déjà quelque chose, tant mieux, et alors, prenons contact et faisons que ça vive !).

Bien amicalement à tous,

 

Pascal Ricard (de Lavérune, membre d'Ensemble et de Front Commun)

 

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans rassemblement communes
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 09:53

La Métropole de Montpellier possède  plusieurs incubateurs d'entreprise innovants et dynamiques et nous approuvons cette stratégie.

 Mais pas au point d'abonder dans le sens de Chantal Marion , vice présidente qui rentre de Tel Aviv enthousiasmée par les perspectives.  "On a pris des contacts avec des pointures comme Danone et SEB. Jamais nous n'aurions pu les avoir  depuis Montpellier et même Paris" se réjouit un accompagnant. Avouons notre perplexité  face aux perspectives qu'offre la collaboration avec de grands délocalisateurs impossibles à joindre en France.

 Pire "la cybersécurité offre de grandes perspectives".  L'industrie chimique allemande dans les années 40 du siècle dernier a vu ses profits augmenter  par la fourniture à l'état allemand de pastilles se transformant en gaz  apte à tuer les rats  mais pas seulement. Contre qui cette cybersécurité ? C'est une question qui mérite d'être posée.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans communes économie
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:13

Cet évènement a lieu à Montpellier, vieille terre du radicalisme , ce qui ne doit rien au hasard.  Fondamentalement, le radicalisme est la forme prise par la défense des intérêts des couches moyennes supérieures  à patrimoine, celles qui ne vivent pas d'un salaire mais  de l'exploitation d'un patrimoine (propriété agricole, cabinet de dentiste, étude notariale, agence immobilière, commerce , immeuble locatif etc etc). De la fin du XIX  à 1958 le radicalisme , annexé par les vrais capitalistes athées , a gouverné la France. il n'a jamais compris toutes les couches moyennes à patrimoine, en partie tentées par le conservatisme  antidreyfusard.  Et son athéisme lui a donné  un parfum de gauche. En 1930, la menace fasciste a permis des alliances circonstancielles avec la vraie gauche.

   Ce qui a fait disparaître le radicalisme ce n'est pas De Gaulle , les socialistes ou la droite traditionnelle.Son  vivier s'est asséchée sous les coups de la concentration capitaliste. Les paysans sont passés de 60% à 1% de la population active, des pans entiers du commerce de détail ont été détruits par les hypermarchés,  et  les professions libérales ne sont plus ce qu'elles ont été.

   Rendons aux néo-radicaux cette justice : ils ont compris , mieux que nous , la nouveauté de la situation : les couches moyennes à patrimoine  ont besoin d'une organisation de défense propre , menacées qu'elles sont par leur ancien allié, le capitalisme financier.

  Pourquoi les qualifier de farce, comme Marx qualifiait les évènements politiques paraissant ressusciter de grandes époques, mais comme le canada dry remplace l'alcool, par un ersatz sans valeur ?   C'est que selon nous ces couches si elles luttent  isolément seront broyées de toute façon. En  même temps elles refusent l'alliance avec les couches exploitées depuis beaucoup plus longtemps... y compris par elles.  C'est ce que représente cette tentative désespérée pour ressusciter une forme morte. A nous d'exploiter le bon côté de l'évènement. Il représente une rupture symbolique (mais non réelle) avec l'ancien allié.

 Henri Ausseil

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans politique
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 12:28

Raoul Peck, ancien ministre de la culture d'Haïti a réalisé un film magistral que chacun de nous doit impérativement voir : l'enfance de Marx.

Afin de vous inciter à le faire nous vous proposons un extrait  de la longue interview parue dans l'Huma du 15 septembre 2017.

Quelles sont les idées-forces que vous retenez de Marx?

RAOUL PECK  Contrairement à certains de mes contemporains qui ne retiennent de lui que la partie théorique, Marx est pour moi, d'abord, une façon d'appréhender-le monde avec une insatiable curiosité. Dans une joute mémorable avec Wilhelm Weitling, la figure de proue du socialisme utopique allemand de l'époque, Marx a cette phrase, que je   trouve particulièrement inspirante :« L'ignorance n'a jamais aidé personne. » Or, nous baignons aujourd'hui dansl'ignorance. Ignorance de l'autre, ignorance de notre histoire. On nous présente insidieusement les migrants comme une menace, l'Europe se referme sur elle-même... On assiste à la mise en oeuvre de recettes de décadence, de recettes pour fin de règne. Il faut réapprendre à penser dialectiquement, en faisant apparaître les liens cachés, en replaçant les faits dans une historicité. Il n'y a pas plusieurs histoires sur cette Terre, mais une seule dans laquelle tout est lié. La création de richesse sur un point du globe est accompagnée de la création de pauvreté ailleurs. Lorsqu'une entreprise quitte -une région, y créant ainsi du chômage et de la misère, elle ne se volatilise pas. Elle part seulement exploiter ailleurs, là où les salaires sont moindres, là où le rapport de forces capital-travail est davantage en faveur du capital. Et surtout, quel que soit le lieu, ce ne sont pas ceux qui créent les richesses qui en profitent, mais les propriétaires, les actionnaires.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans culture théorie
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 09:41

La fête de l'humanité est l'occasion chaque année de commander à l'IFOP une série de sondages . Reste à les interpréter.

   La première question situe les français dans l'échiquier politique. Sans grande surprise nous constatons que la gauche antilibérale  recueille 27 %   et le libéralisme (le centre gauche regroupant au fond les macroniens et autres libéraux de gauche, nous l'ajoutons au centre droit et à la droite) 61 %   alors que l'extrême droite (les révoltés  qui ne comprennent pas que le FN est une arnaque) 12 %.

    Cela paraît rédhibitoire pour obtenir une majorité antilibérale dans des élections.

   Si nous sérions les questions, ceux qui coupent la société entre "droite" et "gauche" ont de quoi être surpris , même si ce qui reste d' hégémonie du capitalisme dans les têtes  les empêche d'en tirer les leçons.

      89 % des Français  sont hostiles à l'accaparement des richesses par une minorité.

      71 %  ont compris que l'école profite surtout aux riches

      Si 66 %  restent prisonniers du dogme de la nécessité  de réduire la dette, ils sont 18 % de moins à le  penser que lors du précédent sondage. Le lecteur se reportera à l'Huma du 15 septembre pour la totalité  des réponses,

  Ce qui ressort des exemples cités et n'est pas invalidé par l'ensemble  est extraordinaire. Alors que la gauche antilibérale a perdu 5% par rapport à 2015 (27% au lieu de 32%)  les idées de cette gauche progressent dans le pays et sont parfois ultra majoritaires! 

  Pour que 89 % trouvent inadmissible que les riches soient de plus en plus riches il faut bien que parmi ceux qui votent à droite ou au centre l'énorme majorité fasse coexister cette idée  de gauche avec un vote pour les partis qui trouvent normal que les riches soient de plus en plus riches.

  C'est cette équation que nous devrons résoudre, sans en rabattre sur les exigences , et ce ne sera pas facile, en partie en raison des retards d'analyse  dans notre propre camp, Au travail !

   Henri Ausseil

 

 

   

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans rassemblement
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 07:11

Mardi 3 octobre - 19 heures

Salle Guillaume de Nogaret

(Espace Pitot, Place du Professeur Mirouze, Montpellier)

Conférence publique

La révolte dans le Rif

Origines historiques et réalités d'aujourd'hui

 

Maati Monjib Professeur d’histoire à l’université. Ancien exilé politique au Sénégal. Président de l'Association Freedom Now-comité pour la protection de la liberté de presse et d’expression.

Rosa Moussaoui Grand reporter à l'Humanité. Elle couvre l'actualité du continent Africain, en particulier du Maghreb et a consacré de nombreux articles à l'histoire coloniale et aux problématiques post-coloniales.

 

Conférence organisée par :

 

L'Association des Travailleurs Maghrébins de France 34 (ATMF34),  

Le Comité de Soutien au Mouvement populaire du Rif-Montpellier (CSMRM)

et l'association Rencontres Marx

 

 

Le mouvement de contestation dans le Rif (Hirak) est un élan de révolte populaire, citoyen et pacifique, entamé le 28 Octobre 2016, suite au décès de Mohsine Fikri, jeune poissonnier broyé dans une benne à ordures. Ce mouvement de protestation traduit les frustrations, les aspirations et les attentes de la composante rifaine du Maroc. Le Hirak exprime aussi les frustrations de l'ensemble du peuple marocain et notamment de la jeunesse suite au sabotage par l'élite au pouvoir du projet social et politique né avec le Mouvement du 20 Février.

Le Hirak est aussi la conséquence du conflit séculaire entre le Makhzen ou pouvoir central et le Rif depuis l’ère d'Abdelkrim.

De fait, le pouvoir central Marocain avait soutenu la guerre criminelle coloniale contre les Rifains en 1921-1926. Les armées ont utilisé les armes chimiques ainsi que l’aviation de guerre pour la première fois hors d’Europe. Répressions, massacres, tortures, discriminations n’ont jamais cessé (1958-1959, 1984).

Le mouvement de contestation du Rif persiste. Il canalise et incarne le combat de tous les persécutés du Maroc pour la liberté, la dignité et la justice sociale.

 
Repost 0
Published by PCF Littoral - dans international rassemblement
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens