Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 06:37

Deux grandes offensives  vers Resafa et Suknah  au sud de l'Euphrate visent  l'encerclement définitif de Raqqa et Deir El Zor , ainsi que les champs pétroliers. L'agonie de Daech commence, espérons le.   La question : qui achète le pétrole de Daech demeure. mais n'aura bintôt plus lieu d'être. Daech n'aura plus ni gaz ni pétrole.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans international
commenter cet article
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 06:33

"La presse et les médias en général cachent le travail des députés communistes qui étaient pourtant montés au front contre la précédente loi de précarisation du travail voulue par M. Valls. Cette volonté d'occulter les communistes n'est pas nouvelle, mais je crois qu'on franchit ici un cap supplémentaire auquel il ne faudrait pas s'habituer", écrit P Le Hyaric.

  Il a bien raison , et on est bien obligé de se poser la question. Pourquoi cet acharnement à faire de Mélenchon le seul opposant de gauche ? Nous livrons cette question à la sagacité de nos lecteurs.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans PCF
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 09:28

Ce terme, signe des temps, ne nous vient pas des USA mais de Russie, inventé par  Viacheslav Surkov. Forgé  au départ pour la politique extérieure, il est  la réponse russe au désir d'hégémonie  des USA. Mais le concept mérite d'être examiné de près, quelles que soient les tentations pour l'instrumentaliser. la France est – elle une démocratie souveraine? Poser la question peut paraître saugrenu tant cela paraît aller de soi à propos de la cinquième puissance mondiale

    Pour l'espace géographique français métropolitain  et d'outremer  la réponse apparaît largement positive. Même "revenue" à l'OTAN  (qu'elle n'avait jamais quitté) depuis Sarkozy et Hollande  la France n'a sur son sol aucune armée étrangère stationnant  contre son gré. Elle participe au système radar de l'Otan, laisse des avions militaires traverser son ciel, des flottes armées  toucher ses ports  mais l'héritage gaulliste sur ce point a été moins atteint qu'on ne pourrait le penser. Son autorisation est toujours nécessaire. Ce n'est pas le cas de la plupart des pays européens ou du Japon et de la Turquie qui ont sur leur sol des bases américaines. De Gaulle avait quitté l'Otan parce que dans ses bases cette organisation  sous commandement américain n'avait  besoin d'aucune autorisation  pour faire décoller ou atterrir des avions porteurs de l'arme nucléaire, décider  de leurs destinations   et utilisation  La France pouvait donc être entraînée dans une guerre qu'elle n'avait pas décidée.  La force de dissuasion résulte du même souci  d'indépendance nationale.

. Des archéologues d'état compétents reconstituent une histoire dont nul ne peut être propriétaire. Le démon du libéralisme cherche à introduire la concurrence et le privé mais pour le moment les résultats restent jugés par leur qualité plutôt que par leur coût. Un grand prêtre du libéralisme et de l'euro sévissant   au bureau de la concurrence du ministère des finances avait imaginé que lors des appels d'offre   correspondant aux fouilles préventives, les archéologues ayant constaté les premières potentialités devaient être exclus de l'appel d'offres  puisque avantagés, au nom d'une concurrence non faussée. Les réactions ont remis pour le moment au placard cette vision mercantile de notre passé. Les fouilles de sauvegarde s'imposent aux appétits immobiliers et aux féodalités locales. A l'international, des restitutions  sont exigées par la Turquie, l'Egypte, l'Italie, la Grèce, victimes dans le passé du pillage par des états et des particuliers. L'histoire appartient à la Nation souveraine.

L'économie offre des perspectives beaucoup moins réjouissantes. Dans aucun des pays du capitalisme rentier, et pas plus aux Etats-Unis qu'ailleurs,  la puissance publique issue d'élections démocratiques n'a en main les clés de son développement. Non qu'elle soit démunie, mais parce que les outils sont de plus en plus aux mains de la finance mondialisée qui n'obéit pas aux Etats. Et là où existait un capitalisme d'état il est détruit par ce qu'on appelle les privatisations. Trump qui veut rapatrier les usines le découvrira vite. " Le plus puissant chef d'Etat" n'a pas la capacité d'agir efficacement, sinon au niveau fantasmatique, contre la désindustrialisation de son pays.

Il est inutile de prouver par une multitude d'exemples l'incapacité des gouvernements successifs à gouverner l'économie. Jospin à Barcelone l'avait avoué. Comme Fillon il l'a payé cher.

La BNP a accepté de payer  aux Etats Unis une amende de 4 milliards décrétée par un tribunal américain pour avoir financé en dollars des investissements en Iran frappé unilatéralement de blocus par la puissance impériale. Le blocus a cessé depuis mais l'amende n'a pas été remboursée. Les toutous gouvernementaux français n'y ont rien trouvé à redire. Même chose avec Cuba. Les TAFTA et autres traités imposant à tous les normes de l'hégémonie sont des atteintes à la démocratie souveraine, le dollar monnaie mondiale aussi puisqu'il est un instrument de domination. 

 Depuis 1975 et  Giscard ministre de Pompidou la France n'a plus la capacité de frapper  monnaie. Il est impossible aujourd'hui d'agir sur les décisions de la Banque centrale Européenne  quelle que soit leur nocivité. Son budget est corseté par des accords européens qui donnent à des commissaires non élus  le pouvoir de s'opposer au vote des députés d'un pays qui outrageraient le culte du dieu euro. Roosevelt revenu de nos jours aurait les mains liées et ne pourrait mettre en place le New Deal. Et cela avec le consentement de la droite et du PS qui ont bafoué la volonté populaire en 2005.

Mais  le capitalisme rentier a son talon d'Achille. Il est attaché à l'Etat comme l'huître au rocher. Il a besoin d'un système politique qui éloigne les citoyens des décisions qui vont contre leur intérêt. Il a besoin d'une fiscalité aux petits oignons, de paradis fiscaux, de hauts fonctionnaires pantouflards, de députés, de ministres et d'un président aux ordres. Il lui faut quelques syndicats complaisants, une police et une armée qui acceptent de se salir les mains, une justice de classe qui fasse traîner les procès sur l'amiante, un système éducatif et de santé  répondant à ses besoins. Tous ces éléments sont à notre  portée  . Même les paradis fiscaux contrairement à une croyance persistante  qui les situe aux îles Caïmans. Ils sont tout près, à Jersey, en Andorre, au Luxembourg, à Monaco, au Liechtenstein, à Man,  donc pas du tout hors d'atteinte. A condition de le vouloir.

   Henri Ausseil

 

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans rassemblement politique
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 09:02

Les difficultés commencent pour Macron. Résoudre la quadrature du cercle n'a rien d'exaltant et   certains députés macroniens refusent la purge, au moins en paroles. Duper les gens est un exercice difficile. Jupiter le petit  fait le garde chiourme, l'Olympe de carton pâte ne fait plus illusion.

 Si nous avions été  collectivement à la hauteur de l'évènement aux législatives sa marge de manoeuvre serait encore plus faible. Il est toujours temps de s'y mettre. Mais ni les constats (qui peut être surpris?) ni les belles phrases ne suffiront.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans politique
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 08:58

Selon un sondage aux USA, 41% des personnes interrogées se disent contentes de la présidence Trump, alors que l'ex-candidate du Parti démocrate est appréciée par 39% des sondés.

 Cela signifie tout de même que 20 % ne veulent ni de l'un ni de l'autre, situation inédite dans un pays qui vit le"bipartisme" depuis ses origines.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans international
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 10:05

L'Humanité est dithyrambique envers Danton, l'homme aux idées "audacieuses".  Elle se base sur ses discours, qui sont très beaux. Nous l'engageons à publier d'autres discours tout aussi audacieux , ceux de Mirabeau en 1789, défenseur des idées nouvelles. Et lorsque l'armoire de fer a été ouverte en 1792 on a découvert que Mirabeau était un politicien véreux  stipendié par Louis XVI. L'audacieux Danton  a fait ses preuves non par ses discours mais par ses actes. Début 1993 la France est envahie, la preuve que Louis XVI a trahi (il transmettait les plans de l'état major à l'Autriche) ne souffre pas contestation.  Le roi est jugé par la convention. Les montagnards et la Plaine (les "centristes") votent la  mort. Si le roi est grâcié autant aller se prosterner à ses pieds disent les Montagnards. Danton est pour l'exil,  avec les "indulgents"

 De nos jours Mirabeau et lui ne manquent pas de rues , d'avenues et de places. Si vous voulez comprendre pourquoi référez vous à l'article précédent sur Robespierre.

  Henri Ausseil

Repost 0
Published by PCF Littoral
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 09:39

De 1960 à 2017 le taux de fécondité moyen  par femme nubile en Afrique  est passé de 6,7 à 4,4. C'est encore beaucoup,  avec de grosses différences entre ville et campagne et entre pays.  Mais un progrès de 50 %  est un gros progrès.

 Ecoutons Macron : "Quand des pays ont encore aujourd'hui sept à huit enfants par femme vous pouvez décider d'y dépenser des milliards d'euros, vous ne stabiliserez rien".

Cette réflexion  de l'homme censé représenter notre pays appelle plusieurs remarques:

    1- il ignore  les études démographiques récentes , ce qui est grave pour un chef d'état.

    2- il ignore que la France dépense  beaucoup en Afrique et récupère encore plus : Eiffage, Bouyghes Orange, Dassault, EDF font de gros profits , pour ne citer que la Franceafrique. Et les dépenses militaires sont conséquentes au Mali, en Libye , en Centrafrique ou en Côte d'Ivoire.

   3- on sait depuis longtemps que la natalité baisse lorsque le niveau de vie augmente. "Le ventre de la misère est fécond". C'est vrai en Afrique, en Amérique , en Asie, en Océanie et même en Europe actuellement.

Qu'en conclure  ?  cette ignorance crasse en géographie  permet l'usage de stéréotypes racistes qui viennent de loin. S'il est au courant c'est encore pire puisque cela fait de lui un menteur.  Quelle que soit l'option il déshonore la France.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans actu
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 06:27

  Il existe majoritairement dans les têtes des gens de gauche une vision superficielle de ce qui se passe au Venezuela : un affrontement politique droite -gauche , pour le plus grand profit de Trump.  Cette vision n'est pas fausse mais n'est qu'un constat. Elle n'explique rien.

   Chavez a redistribué des sommes considérables de l'Etat vers le peuple, contrairement aux pratiques de ces prédécesseurs . La pauvreté et l'analphabétisme oint reculé, Mais la vraie question , toujours occultée est : comment ces avancées ont-elles été financées? Le Venezuela n'a produit aucune richesse supplémentaire, c'est la rente pétrolière qui a tout payé. Et Chavez en plein conflit avec les USA leur vendait le pétrole et leur  achetait l'essence  nécessaire au pays.

 La suite est connue : l'effondrement du prix du pétrole  a privé Maduro  de toute marge de manoeuvre. Il est une sorte de Hollande   qui exhorte sans succès le grand capital d'être raisonnable, pendant que le peuple ne le soutient plus assez.

 Dure leçon pour nous. Séparer les acquis sociaux de la manière de les financer est une erreur..Un aménagement fiscal faisant payer les riches n'a manifestement pas suffi au Venezuela. L'indépendance économique réelle, une monnaie qui ne soit pas une arme pour le capitalisme rentier,  la création d'une industrie venezuelienne satisfaisant les besoins de la population , la fin de le rente pétrolière qui n'est qu'un moyen de vendre une matière première, la valorisation des produits issus du pétrole ont cruellement manqué.

Nous aurions tort de ne pas en tirer pour nous  les leçons. Avec des modalités différentes nous nous heurterons au même problème dans la voie du dépassement. Accepter la désindustrialisation aujourd'hui nous désarmerait demain. Le capital financier peut fuir facilement , pas les outils de production.

Henri Ausseil

Repost 0
Published by PCF Littoral
commenter cet article
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 08:24

La figure de Robespierre est obscurcie pour nous par 200 ans de constructions idéologiques.

Pour l'hégémonie libérale il est l'homme de l'échafaud.  Barras ou Fouché (le boucher de Lyon)  ont commandé des tueries  et leur mémoire n'en garde aucune tache. Robespierre n'a jamais été membre du comité de sûreté générale qui s'occupait de la répression intérieure. Il n'est pas difficile de vérifier ces faits incontestables.

  Les communistes à l'inverse en ont fait un socialiste, ce qu'il n'était pas. Issu de  la noblesse de robe proche de la bourgeoisie il recusait les enragés qui défendaient le droit des pauvres  à manger à leur faim, mettant en cause le droit de propriété. L'exécution de leurs chefs a d'ailleurs mis fin au soutien des sans culottes qui ont manqué à Robespierre  le 9 thermidor.

 Alors , d'où vient en réalité l'ostracisme qui le frappe encore en 2017 ?   Le discours  du 25 janvier 1790 devant la Constituante qui préparait  la future constitution mettant fin à la monarchie absolue (mais pas à la monarchie puisque Louis XVI restait roi) nous fournit la clé.  Loin des clichés qui encombrent la tête des Français, le 14 juillet 1789 n'a pas créé la République  et les constituants ont choisi un système où seuls les riches votaient et pouvaient être élus.  Que dit alors le député Robespierre (qui était pour le suffrage universel des hommes) : " (Mes adversaires auteurs du texte) ont restreint à certains objets l'idée générale de propriété.Ils se sont appelés seuls propriétaires, ils ont prétendu que les propriétaires seuls étaient dignes du nom de citoyens, ils ont nommé leur intérêt particulier intérêt général et pour assurer le succès de cette prétention , ils se sont emparés de toute la puissance sociale".

 En 2017 où le parti du fric prétend tout décider pour nous, ces paroles restent  vivantes, et ça, la bourgeoisie ne pouvait pas le pardonner à Robespierre

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans social libertés
commenter cet article
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 07:48

Aux origines les communistes avec l'ANC ont mis fin à l'apartheid et permis aux blancs de rester dans leur pays. Leur rôle, sous estimé, a été  essentiel.

   Mais le temps passe. L'ANC de Mandela est devenue le parti de la bourgeoisie noire acculturée intégrée au capitalisme rentier, qui fait tirer sur les grévistes et se désintéresse des noirs travailleurs ou chômeurs  dont la vie ne s'est pas améliorée socialement, Avec un discours trompeur à la Zuma pour faire prendre patience.

    La corruption des élites noires n'est pas le vrai problème. Elle est fatale puisque c'est le capitalisme blanc qui est au pouvoir économique et  il a les moyens (comme en France)  d'assurer sa survie en achetant les consciences. C'est sur le fond qu'il va falloir choisir. Conserver des ministères dans cette situation ce serait rompre avec sa raison d'être. Le PCA est à la croisée des chemins.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans international
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens