Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 07:13

Mohamed Yacoubi fêtait avec son syndicat et ses soutiens la précieuse décision de justice qui a rendu son licenciement injustifié et condamné la direction de la Poste. Parmi eux Bernard Lledo qui y était à plusieurs titres : comme syndicaliste et ami, comme postier, comme militant illustrant l'un des axes forts de sa future campagne : un service public de qualité.

N'oublions pas que le conflit à Saint Jean de Védas- Lavérune provient d'une politique de charcutage des tournées destiné à économiser des facteurs sur le dos des usagers, rançon du llibéralisme. La réintégration de Momo reste à obtenir mais la lutte continue.

Et elle aura grâce à Bernard Lledo et Régine Velay un écho aux cantonales.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans communes
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 06:46

" L'imperméabilisation des sols conduit à une augmentation du volume des ruissellements superficiels au détriment de la recharge des nappes phréatiques. Elle se traduit également par une diminution du temps de réponse des bassins versants et une augmentation des débits de ruissellement superficiel. Les pluies qui, avant urbanisation, ne provoquaient pas de dommages particuliers deviennent problématiques. On assiste donc à une augmentation de la fréquence des crues exceptionnelles. L'accroissement de la population urbaine entraîne une surconsommation de l'eau potable qui, combiné avec le déficit de la recharge des nappes entraîne un abaissement de leur niveau. La réponse d'un bassin versant à une pluie varie selon le degré d'urbanisation du bassin. Un bassin rural produit une réponse beaucoup plus lente qu'un bassin très urbanisé, ce qui se traduit par un décalage dans le temps du pic de la crue entre les deux milieux.

L'évapotranspiration, dont on estime qu'elle génère de 60 à 95% de la pluie annuelle dans les régions à dominante forestière est très fortement diminuée en milieu urbain. Cette diminution est provoqué par la disparition de la végétation et l'imperméabilisation du sol, ce qui accélère le phénomène de ruissellement au détriment de celui d'évapotranspiration"

Voici comment LA SCIENCE AU PRESENT 2015 (page 85) résume admirablement la problématique crues-urbanisation.

N'en tirons pas la conclusion que l'urbanisation est "mauvaise". Elle n'est ni bonne ni mauvaise elle est. Vouloir arrêter les mouvements de l'histoire est vain et au fond rétrograde. Par contre le vrai développement durable consiste (ce que l'homme a toujours fait dans le passé au bout du compte) à S'ADAPTER. Urbaniser sans tenir compte des effets inéluctables, sans rien faire pour contrer les effets négatifs, tout en bavardant parfois sur le développement durable est irresponsable.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans inondations
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 06:48

Nous apprenons (avec beaucoup de retard) que la TAM a sous-traité le contrôle des voyageurs à la SCAT , société lyonnaise. Pourquoi cette mesure en apparence étrange ?

Selon nous plusieurs réflexions s'imposent :

- éviter les grèves à répétition dès qu'un contrôleur est agressé. 6 ou 8 gros bras déboulant en même temps dans un wagon dissuadent plus facilement les fraudeurs qu'un contrôleur isolé. Nous touchons du doigt une réalité compliquée : une grève catégorielle qui "prend (pour un problème réel lié à la crise de la société) en otages" tous les passagers pour le comportement d'une poignée de voyous aboutit à la privatisation sans que les usagers regrettent l'ancien système. Une leçon cruelle pour la CGT dans la relation à la politique , qui ne peut plus être ce qu'elle était. Sans lien avec les usagers, la grève devient un redoutable boomerang.

- les gros bras créent un calme apparent par la victoire provisoire de la répression. Si le problème se reproduit gageons , hélas, qu'il prendra des proportions considérables, le nombre de voyous s'adaptant au nombre de contrôleurs. En clair ce sera bien pire.

-- Il est probable que la TAM a fait des économies en évitant un recrutement massif par elle et à l'année des contrôleurs nécessaires. C'est une victoire de plus du libéralisme ambiant.

Pour la construction du grand mouvement seul susceptible de mettre fin à cette spirale infernale les leçons doivent être tirées : la nécessité d'une action GLOBALE contre la misère comme contre la fraude, la recherche des actions adaptées, la construction d'une alternative en lien avec le politique. Un rude chantier.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans social
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 14:23

Saurel rassure les maires : ils seront écoutés. Toute la question étant de savoir ce qu'il adviendra si un maire est en conflit avec la Métropole. Qui tranchera ?

La réponse est venue d'un vote du Conseil Municipal de Montpellier . La ville perd une foule de compétences au profit de la Métropole : la voirie, l'urbanisme, les parcs et aires de stationnement , les réseaux de télécommunication, la réhabilitation de l'habitat, les gens du voyage, les incendies, la concession de la distribution publique d'électricité et de gaz, la concession des plages.

Des compétences stratégique qui donneront n'en doutons pas si Saurel a les mains libres un grand nombre de délégations de service public, nom donné aux privatisations rampantes , avec destruction d'emplois municipaux. Et les maires vont à leur tour passer à la casserole. Bien sûr tout ne se fera pas d'un coup. Mais la démocratie communale subit un coup mortel.

Au bout de l'évolution les maires n'auront plus que des pouvoirs dérisoires et les décisions se prendront loin des citoyens. Notre opposition à ce processus reste totale.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans communes
commenter cet article
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 10:35

Votre serviteur a fait partie des évacués et a retrouvé sa jeunesse d'interne, dans des chambrées de 6 de la colonie de vacances de l'armée. Personnel de l'IGESA, pompiers et gendarmes ont été efficaces et attentionnés, Nous ne saurions trop les remercier. Les agents EDF ont été efficaces dans une situation difficile.

Ce billet d'humeur porte sur l'attitude du Maire . Ce n'est pas seulement d'un maire qui vienne prodiguer sa sympathie que la population a besoin mais d’une vraie politique municipale de lutte contre les inondations. Rappelons qu'en août Jeanjean affirmait en conseil municipal que désormais la ville était à l'abri des crues.

Ce qu'il faut c'est écouter l'ASPRI luttant pour une solution de l'amont à l'aval, arrêter les dépenses de prestige comme l’agrandissement de la mairie et consacrer les dépenses aux besoins de la population, mettre de vraies pompes qui ne fonctionnent pas que quand il fait beau, arrêter de bétonner et de construire en zone à risque comme l'avenue st Maurice pour la spéculation immobilière.

La seule vraie garantie pour la population c'est le renforcement de l'ASPRI !

H Ausseil

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans communes
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 09:41

Emprisonné, il a eu la capacité de transmettre un communiqué qui appelle les Palestiniens à la résistance armée. il en a aussitôt été puni par Israël qui l'a mis à l'isolement ... pour 7 jours, ce qui contraste avec la dureté antérieure. Le rapport de forces est en train de s'inverser.

L'objectif est double : se distancier d'Abou Abbas , représentant le courant qui "négocie" depuis de longues années et avale couleuvres sur couleuvres, montrer au Hamas qu'il n'a pas le monopole de la résistance, rendre l'espoir aux Palestiniens martyrisés.

Barghouti est bien l'espoir de la Palestine, comme Mandela l'était pour l'Afrique du sud. Sa libération est seule en mesure d'assurer l'existence de deux états souverains et donc la paix.

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans international
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 15:48

Les riches sont de plus en plus riches alors que le nombre de pauvres et de chômeur-­‐se-­‐s n’a jamais été aussi important ni augmenté aussi vite. Au lieu de partager les fruits de l’immense augmentation de la productivité, par l’augmentation des salaires et la réduction du temps de travail, les grandes entreprises sont exonérées de cotisations. Actuellement, pour 100€ de salaire, elles versent 34€ de dividendes contre l’équivalent 7€ dans les années 1980.

Sanofi annonce des milliards de bénéfice et des milliers de licenciements, et la Sécu, qui a remboursé les médicaments de Sanofi, des milliards de déficit, que, bien sûr, nous devrions payer.

Et partager mieux serait impossible ?

Gonflé! Non?

Le PS et celles et ceux qui dirigent l'État en son nom avouent leur préférence pour les affaires et la finance. Ils et elles prennent leurs consignes chez les chargé-­‐e-­‐s d'affaires des multinationales avec qui ils et elles ont les meilleures relations du monde.

Élu pour en finir avec la politique de Sarkozy, François Hollande, avec Manuel Valls, la continuent et ne font que l’aggraver.

Et une autre politique serait impossible ?

Gonflé! Non?

Les banques s’engraissent sur la dette publique et ne prêtent plus pour le développement de l’emploi. Les savoir-­‐faire des ouvrier-­‐e-­‐s, des artisan-­‐e-­‐s, des professionnel-­‐le-­‐s sont bradés. La recherche est vendue. Les bases industrielles du pays sont disloquées.

Dans l'entreprise, la dignité et la citoyenneté n'ont pas de place. La banque est au-­‐dessus des lois. Le budget de l’État répond aux exigences des banquier-­‐e-­‐s. L'impôt n'a plus rien de progressif. Celles et ceux qui ont peu sont les plus taxé-­‐e-­‐s. Les riches et les grandes sociétés sont de plus en plus exemptées et paient de moins en moins l’impôt.

Eton ne pourrait rien y faire ?

Gonflé! Non?

L’aspiration à la démocratie serait universelle... sauf chez nous! Il y aurait trop de communes, d’élu-­‐e-­‐s, de lieux de démocratie. L’institution la plus appréciée des citoyen-­‐ne-­‐s est la commune ? Ils et elles la détruisent pour mettre en place des métropoles éloignées des gens ! Notre département serait coupé en deux: le rural et la grande ville. Nous allons voter en 2015 pour des Conseils Généraux dont le gouvernement a décidé la disparition en 2021 ! Nous vous proposons de transformer ces élections cantonales en une vaste mobilisation unitaire. Faisons-­‐ en un référendum contre l’austérité.

Pour elles et eux, la concurrence libre et non faussée doit diriger le monde! Y compris les collectivités. Avec cette doctrine, seul-­‐e-­‐s les plus riches gagnent... et les plus nombreux-­‐ses perdent.

Et il ne faudrait rien changer ?

Les dirigeant-­‐e-­‐s du pays ignorent ce que mandat électoral et volonté du peuple veulent dire. Leurs choix ne prennent pas en compte les besoins des êtres humains ou de l’environnement, mais des capitaux.

Les médias, qui ne parlent que de crise, leurs appartiennent et privilégient le son de cloche libéral, alors que d’autres pays s’en libèrent comme en Amérique latine.

La guerre est décidée par un homme seul, bafouant l'autorité des Nations Unies.

La droite et l’extrême-­‐droite, en embuscade, portant la même politique libérale ne sont pas une solution, exacerbant les nationalismes, la domination masculine, l’homophobie, le racisme et la xénophobie.

Et il faudrait les voir revenir ?

Gonflé! Non?

Nous, animateurs-­‐trices des luttes sociales, militant-­‐e-­‐s syndicalistes, associatif-­‐ve-­‐s, écologistes, altermondialistes, féministes, politiques, citoyen-­‐ne-­‐s préoccupé-­‐e-­‐s par les questions du travail et de l’avenir de la planète, artistes et intellectuel-­‐le-­‐s, élu-­‐e-­‐s, avons décidé de relever la tête et que nous serons encore plus déterminé-­‐e-­‐s qu’elles et eux!

  • Il faut des mesures pour faire avancer la justice sociale: plus de partage des richesses, une augmentation des salaires, en commençant par les plus bas, et des minimas sociaux.
  • Il faut que les bénéfices de l’augmentation de la productivité du travail se transforment en création de millions d’emplois grâce à un nouvel abaissement du temps de travail et de l’âge de la retraite.
  • Il faut que la défense de l’environnement et la transition énergétique soient une urgence totale.
  • Il faut l’arrêt de la mise en concurrence économique entre les travailleur-­‐se-­‐s d’ici et des pays en développement.
  • Il faut que les jeunes soient aidé-­‐e-­‐s, et encouragé-­‐e-­‐s à construire un autre monde de solidarité, de justice et d’égalité, qu’importe le sexe, l’orientation sexuelle, la religion, l’origine.
  • Il faut un développement des services publics, et le traitement à égalité de tous les quartiers et villages.
  • Il faut la paix et l’amitié entre tous les peuples, et un accueil humain des migrant-­‐e-­‐ s.

Les moyens existent pour réaliser tout cela et c’est possible !

Dans le monde, de nouvelles ripostes de gauche s’organisent : Grèce, Espagne, Amérique Latine, ... etc.

Nous souhaitons faire des prochains mois un grand moment d’intervention populaire et citoyenne, nous participerons à toutes les mobilisations contre l’austérité.

Avec le soutien du Front de Gauche du montpelliérain et de toutes les autres composantes politiques opposées à l’austérité qui le souhaitent, nous voulons ouvrir la voie à un autre avenir, construire une alternative répondant à l’urgence sociale et écologique, façonnée par les besoins populaires : la culture, la démocratie, la paix, l’égalité et la solidarité.

Réunissons-­‐nous, groupons-­‐nous !

Formons des comités locaux de citoyen-­‐ne-­‐s, des assemblées citoyennes!

SIGNEZ L’APPEL! contact@pourunautreavenir.fr

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans Front de Gauche élargi
commenter cet article
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 07:04

L’Hérault exporte 200 000 tonnes de déchets (avoués) . Ces exportations là, au lieu de rapporter, coûtent cher. Dans un grand élan d'autosatisfaction et à l'unanimité l'assemblée départementale a adopté un plan dit de prévention et de gestion.

L'incinérateur de Sète sera mis à contribution (rappelons que c'est un mauvais tri préalable qui crée la dioxine et non l'incinération en elle même). Quelques réalisations à l'ouest vont dans le bon sens.

Mais pour l'essentiel deux unités de stockage pour remplacer Castries et compenser le fiasco de la méthanisation sont préconisées. Le lieu n'est pas fixé, à quelques mois des cantonales. La patate chaude va être transmise en janvier 2016 à la Région. Il est donc urgent de faire le dos rond, tout en critiquant la réforme territoriale.. Faillite de la démocratie ?

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans communes
commenter cet article
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 03:43

Les quatre sections PCF du grand Montpellier (incluant Mauguio- Littoral) ont lancé il y a quelques semaines une initiative de grande conséquence : créer les conditions d'un grand rassemblement anti-austérité sur le Montpelliérain. Depuis, cette initiative a prospéré. Les pratiques de Muriel Ressiguier qui ont brisé l'union et l'espoir lors des municipales Montpelliéraines et interdit l'élection de conseillers Front de Gauche constituaient un gros obstacle qu'il a fallu surmonter. C'est chose faite et c'est tant mieux. Avec l'ensemble des composantes du Front de Gauche (comme départ) des décisions ont été prises : un appel de 150 personnalités (chiffre indicatif) se finalise.

Un autre obstacle existait sur Montpellier : une partie de la direction du PCF figurait sur la liste Moure ou la soutenait , contre l'avis massivement majoritaire des communistes montpelliérains. Cet obstacle aussi est levé. Le Conseil National du PCF a proclamé le 15 octobre " Nous visons l'élection du maximum de conseiller-e-s communistes, Front de Gauche , acteurs et actrices de la société civile, militant-e-s de gauche et écologistes, engagés contre l'austérité ET CONTESTANT LES POLITIQUES ACTUELLES... Le redoutable mode de scrutin nécessite un travail de construction de candidatures de large rassemblement au services de ces objectifs " numérés plus haut de lutte contre l'austérité NDLR). Comme ce n'est pas le cas du PS héraultais et de ses députés (tous les députés du Montpelliérain soutiennent Valls, de même que la direction départementale ) cette hypothèque est levée. Le Conseil départemental du PCF s'apprête à prendre position dans le même sens. L'obstacle est donc définitivement franchi.

L'ambition dépasse largement les futures élections : en priorité il faut rassembler contre l'austérité, notamment le 15 novembre. Mais sans perspective politique nous ne serions que des indignés sans boussole.

Un immense espoir est en train de naître. Faisons tout pour qu'il se concrétise.

Henri Ausseil

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans Front de Gauche
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 09:15

ODE plus immobilier que poétique, est un vaste projet qui s'étend de Montpellier à Pérols le long de l'avenue de la mer. Solis, Soriech et Fenouillet accueilleraient un urbanisme mixte (des immeubles avec des commerces en rez de chaussée) , 12 hectares minimum de terres "vierges" seront urbanisées. A qui fera-t-on croire qu'on en restera là ? Les "friches moches" seront vertueusement converties en m² monnayables. Tout cela dans une zone d'épandage des crues et d'infiltration rendue impossible par le bétonnage.

La terrible leçon des derniers épisodes climatiques est pourtant claire. Mais l'aveuglement des équipes dirigeantes est colossal. Il n'est question que de développement durable dans les mots et de spéculation immobilière dans les actes.

Cette zone mérite d'être améliorée. Mais la méthode de l'Agglo n'est pas la bonne !

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans communes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens