Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 05:19

Un lecteur a cru lire dans notre  article sur la chef macronienne du mépris pour les lycées professionnels. L'article étant sans doute trop au second degré  nous sommes obligés de préciser en clair la position du blog, ce qui est bénéfique pour tous y compris l'auteur de l'article.

.   1- croire que l'absence de grosses têtes dévalorise les LEP c'est adhérer à l'idéologie des grosses têtes. Nous ne croyons pas aux sur doués qui sont majoritairement  le produit d'une éducation et non de la nature.  Einstein a mis beaucoup de temps à éclore. Un QI formidable sur la durée ne signifie statistiquement rien.

     2- Les LEP dans le système actuel n'accueillent pas les meilleurs élèves "officiels". Professeur j'ai fait partie du système et je sais de quoi je parle. Gramsci toujours lui nous expliquerait que c'est le résultat d'une hégémonie. Depuis les temps les plus lointains, le mépris du "travail manuel"  est la marque de fabrique de l'exploitation. Nous réfutons ce mépris de classe , les filières technologiques sont tout aussi nobles que les autres. Et le travail manuel n'existe pas. C'est TOUJOURS le cerveau qui guide la main

   3-  C'est la sous directrice seule qui était visée.  Le problème de la France c'est que 40  % de ses enfants n'accèdent pas au niveau  compatible avec les nouvelles technologies. Un responsable politique  devrait s'en soucier en premier et non des surdoués qui représentent une infime minorité. Ceux qui font ça font partie de la droite la plus rétrograde, celle des inégalités  revendiquées.

   Henri Ausseil

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans social politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens