Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 08:24

La ville de Frontignan constate sur son propre territoire le deux poids, deux mesures dont sont victimes les habitants des Aresquiers. Il est des endroits où l'on protège  et d'autres où on cherche à expulser.  Mais il est vrai que les  conclusions de la municipalité nous laissent perplexes. " En dernier recours   et au seul cas où  le maintien sur site  serait légalement rendu impossible, la ville trouve légitime et soutiendra la demande d'indemnisation  des habitants à une juste valeur.". Cela rappelle les luttes syndicales sur l'indemnité de licenciement qui actent la fermeture  et les faux  appuis qui font tant de mal à la gauche.

 Pour nous , aux Aresquiers et à Palavas, tous les citoyens sont égaux en droit. Pourquoi protéger les uns et pas les autres ?   Qu'est-ce qu'un juste prix ?   Pourquoi un Néerlandais peut-il vivre 70 mètres sous le niveau de la mer et pas un Français 3 mètres au dessus ? 

Le seul aspect un peu positif c'est que la tentation de régler le problème pour quatre sous  en serait gênée. Mais ce n'est ni à la justice, ni aux élus que les habitants doivent confier leur sort mais à leur lutte et à la recherche de convergences.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans Communes inondations
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens