Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 09:28

Ce terme, signe des temps, ne nous vient pas des USA mais de Russie, inventé par  Viacheslav Surkov. Forgé  au départ pour la politique extérieure, il est  la réponse russe au désir d'hégémonie  des USA. Mais le concept mérite d'être examiné de près, quelles que soient les tentations pour l'instrumentaliser. la France est – elle une démocratie souveraine? Poser la question peut paraître saugrenu tant cela paraît aller de soi à propos de la cinquième puissance mondiale

    Pour l'espace géographique français métropolitain  et d'outremer  la réponse apparaît largement positive. Même "revenue" à l'OTAN  (qu'elle n'avait jamais quitté) depuis Sarkozy et Hollande  la France n'a sur son sol aucune armée étrangère stationnant  contre son gré. Elle participe au système radar de l'Otan, laisse des avions militaires traverser son ciel, des flottes armées  toucher ses ports  mais l'héritage gaulliste sur ce point a été moins atteint qu'on ne pourrait le penser. Son autorisation est toujours nécessaire. Ce n'est pas le cas de la plupart des pays européens ou du Japon et de la Turquie qui ont sur leur sol des bases américaines. De Gaulle avait quitté l'Otan parce que dans ses bases cette organisation  sous commandement américain n'avait  besoin d'aucune autorisation  pour faire décoller ou atterrir des avions porteurs de l'arme nucléaire, décider  de leurs destinations   et utilisation  La France pouvait donc être entraînée dans une guerre qu'elle n'avait pas décidée.  La force de dissuasion résulte du même souci  d'indépendance nationale.

. Des archéologues d'état compétents reconstituent une histoire dont nul ne peut être propriétaire. Le démon du libéralisme cherche à introduire la concurrence et le privé mais pour le moment les résultats restent jugés par leur qualité plutôt que par leur coût. Un grand prêtre du libéralisme et de l'euro sévissant   au bureau de la concurrence du ministère des finances avait imaginé que lors des appels d'offre   correspondant aux fouilles préventives, les archéologues ayant constaté les premières potentialités devaient être exclus de l'appel d'offres  puisque avantagés, au nom d'une concurrence non faussée. Les réactions ont remis pour le moment au placard cette vision mercantile de notre passé. Les fouilles de sauvegarde s'imposent aux appétits immobiliers et aux féodalités locales. A l'international, des restitutions  sont exigées par la Turquie, l'Egypte, l'Italie, la Grèce, victimes dans le passé du pillage par des états et des particuliers. L'histoire appartient à la Nation souveraine.

L'économie offre des perspectives beaucoup moins réjouissantes. Dans aucun des pays du capitalisme rentier, et pas plus aux Etats-Unis qu'ailleurs,  la puissance publique issue d'élections démocratiques n'a en main les clés de son développement. Non qu'elle soit démunie, mais parce que les outils sont de plus en plus aux mains de la finance mondialisée qui n'obéit pas aux Etats. Et là où existait un capitalisme d'état il est détruit par ce qu'on appelle les privatisations. Trump qui veut rapatrier les usines le découvrira vite. " Le plus puissant chef d'Etat" n'a pas la capacité d'agir efficacement, sinon au niveau fantasmatique, contre la désindustrialisation de son pays.

Il est inutile de prouver par une multitude d'exemples l'incapacité des gouvernements successifs à gouverner l'économie. Jospin à Barcelone l'avait avoué. Comme Fillon il l'a payé cher.

La BNP a accepté de payer  aux Etats Unis une amende de 4 milliards décrétée par un tribunal américain pour avoir financé en dollars des investissements en Iran frappé unilatéralement de blocus par la puissance impériale. Le blocus a cessé depuis mais l'amende n'a pas été remboursée. Les toutous gouvernementaux français n'y ont rien trouvé à redire. Même chose avec Cuba. Les TAFTA et autres traités imposant à tous les normes de l'hégémonie sont des atteintes à la démocratie souveraine, le dollar monnaie mondiale aussi puisqu'il est un instrument de domination. 

 Depuis 1975 et  Giscard ministre de Pompidou la France n'a plus la capacité de frapper  monnaie. Il est impossible aujourd'hui d'agir sur les décisions de la Banque centrale Européenne  quelle que soit leur nocivité. Son budget est corseté par des accords européens qui donnent à des commissaires non élus  le pouvoir de s'opposer au vote des députés d'un pays qui outrageraient le culte du dieu euro. Roosevelt revenu de nos jours aurait les mains liées et ne pourrait mettre en place le New Deal. Et cela avec le consentement de la droite et du PS qui ont bafoué la volonté populaire en 2005.

Mais  le capitalisme rentier a son talon d'Achille. Il est attaché à l'Etat comme l'huître au rocher. Il a besoin d'un système politique qui éloigne les citoyens des décisions qui vont contre leur intérêt. Il a besoin d'une fiscalité aux petits oignons, de paradis fiscaux, de hauts fonctionnaires pantouflards, de députés, de ministres et d'un président aux ordres. Il lui faut quelques syndicats complaisants, une police et une armée qui acceptent de se salir les mains, une justice de classe qui fasse traîner les procès sur l'amiante, un système éducatif et de santé  répondant à ses besoins. Tous ces éléments sont à notre  portée  . Même les paradis fiscaux contrairement à une croyance persistante  qui les situe aux îles Caïmans. Ils sont tout près, à Jersey, en Andorre, au Luxembourg, à Monaco, au Liechtenstein, à Man,  donc pas du tout hors d'atteinte. A condition de le vouloir.

   Henri Ausseil

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans rassemblement politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens