Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 07:56

On retrouve la problématique de la Grèce dans la manière dont nous jugeons ce qui se passe à Saint Nazaire. Il est vrai que le droit de préemption n'est pas une nationalisation. Le premier commentaire de l'Huma est donc "un répit temporaire".

 Vu en fonction de nos désirs ce commentaire est pertinent. Vu en fonction des intérêts des travailleurs des chantiers il  donne une posture à la Varoufakis. Que s'est-il passé chaque fois  que le problème du rachat d'une entreprise française s'est posé ?  L'Etat s'est défaussé, sous Sarkozy comme pour Hollande et les vautours ont pu dépecer et détruire en engrangeant les brevets et les carnets de commande. C'est une constante du capitalisme rentier.

 Pour la première fois un fleuron de notre industrie , si bien entendu Macron persiste , sera certes propriété d'un groupe italien qui aura  tout pouvoir de gestion et de captation des profits (la préemption semble plus un moyen de pression qu'une décision ferme). Mais les Italiens , pas fous, exigent 51 % c'est à dire la propriété sans entrave. A 50 %  (c'est le système chinois ou cubain)  l'état ne gère pas  mais rien ne peut se faire sans son accord.

   L'enjeu est considérable et mérite mieux qu'une moue de dédain. C'est la preuve que les libéraux ont pris la mesure du mécontentement et lâchent du lest.  C'est une victoire, une de plus , que nous sommes incapables de voir , c'est une possibilité de ranimer l'espoir qui s'évaporerait si nous persistions dans le déni.

 Avec des ennemis comme nous, Macron peut dormir tranquille. Apprenons à lui donner des insomnies.

  Henri Ausseil

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Littoral - dans social économie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens